1. Climat, biodiversité et environnement

Le programme élaboré par le collectif citoyen SUCY Écologiste et Solidaire a pour objectif d’agir concrètement pour la préservation le milieu naturel et de mettre en oeuvre la transition écologique

Mettre en place une dynamique COMMUNAUTAIRE tendant au zéro déchets. La compétence du ramassage des déchets et de leur tri en vue de leur recyclage est une compétence communautaire. Envoyons des élu-e-s au Grand Paris Est Avenir afin de contribuer à l’émergence d’une politique déchets améliorant de manière très significative le taux de tri de nos déchets .

Mettre en place une dynamique COMMUNALE tendant au zéro déchets. Sur notre commune, le compostage est une solution trop peu utilisée ; pourtant le volume des déchets organiques qui sont concernés est considérable. Enfin, les solutions évitant l’emploi d’emballages jetables doivent être promues en collaboration avec les acteurs du petit commerce sucycien.

Protéger les dernières terres agricoles du territoire Grand-Paris Est Avenir. Les statistiques nationales ont montré que la surface équivalente à celle d’un département français disparaît tous les 10 ans sous l’asphalte ou le béton. Nos élu-e-s au Grand Paris Est Avenir œuvreront à limiter les extensions de zones commerciales telles que celles de la RN4, préservant notamment la plaine agricole de Noiseau.Le programme sur le climat et l’environnement est en cours de discussion entre les membres de la liste.

Favoriser les énergies vertes sur la commune. Les énergies fossiles et nucléaire, gaspillées, posent d’énormes problèmes. Les premières aggravent l’effet de serre, la seconde représente un danger d’accident catastrophique et de problème d’élimination des déchets. Les bâtiments communaux devront faire appel à des fournisseurs éthiques d’énergie verte, voire être eux-mêmes producteurs d’énergie.

Rendre les bâtiments communaux économes en énergie.
Sur la base d’un audit de l’état thermique et énergétique des bâtiments communaux, programmer des travaux en vue de les rendre performants et sobres.

Protéger réellement la forêt . Un tiers du territoire de la commune est constitué de forêt. Cela constitue un formidable réservoir d’espèces animales et végétales, des milieux naturels et des équilibres qu’il est très important de transmettre à nos enfants. Il conviendra de revoir les protections de nombre de parcelles boisées car elles ne sont pas suffisamment protégées de l’artificialisation.

Le collectif continue de travailler notamment :

  • Pour l’insertion de critères écologiques plus stricts dans la commande publique. Les acteurs publics doivent montrer l’exemple et il est inacceptable que des critères obligatoires et plus stricts d’efficacité écologique ne soient pas pris en compte s’agissant des achats publics. Ceux-ci permettront de rediriger la commande publique vers des entreprises dites vertes, au détriment de celles nocives pour la planète ;
  • Pour la modernisation du parc de l’éclairage public. Notamment à travers l’utilisation de nouvelles technologies, telles que les LEDs, moins consommatrices. La mairie doit quantifier des objectifs de réduction. À terme, le but est que les bâtiments et l’éclairage publics soient alimentés en énergie 100% renouvelable ;
  • la prévention des risques de glissement de terrain et d’inondation ;
  • l’action des collectifs locaux contre la bétonisation ;

(à suivre)