Lettre à Madame Le Maire – déconfinement des écoles à Sucy en Brie

Madame Le Maire,

Comme l’ensemble des citoyens, nous avons appris la réouverture prochaine des établissements scolaires maternelles et élémentaires, ainsi qu’ultérieurement des crèches et des collèges.

Nous avons également pris connaissance du protocole sanitaire des écoles maternelles et élémentaires en vue de leur réouverture dès le 11 mai prochain et ainsi que de votre courrier daté du 6 reçu le 7 mai par les familles ainsi que de votre décision de maintenir la réouverture des écoles susmentionnées, prévue le jeudi 14 mai, tandis que l’état d’urgence sanitaire est maintenu jusqu’au 24 juillet et que le département du Val de Marne est en zone « rouge » pour le déconfinement.

Si, nous comprenons bien l’intérêt et l’importance d’une reprise économique au niveau national, les préoccupations locales des Sucyciens doivent être prises en compte au niveau local, et force est de constater que la situation actuelle ne saurait justifier la réouverture des écoles telle que prévue.

Nous estimons en effet anticipée cette réouverture généralisée au regard de la pandémie et elle ne semble avoir pour seul objectif que de permettre aux parents d’enfants, particulièrement ceux qui sont non autonomes de par leur âge, de reprendre le chemin de leur travail. Et ce, peu important, les risques sanitaires pour la santé des enfants, des enseignants, des animateurs du périscolaire et des personnels municipaux, et avant même d’avoir entamé l’ouverture élargie des commerces ou ne serait-ce que l’augmentation du périmètre de « promenade » quotidienne ou la réouverture des parcs et forêts.

Tout d’abord, il est important de noter la position de toutes les autorités sanitaires du pays, conseil de l’ordre des médecins et conseil scientifique qui recommandent d’attendre le mois de septembre pour procéder à la réouverture des écoles. La situation est d’autant plus inquiétante que chez les enfants le lien a été confirmé jeudi 30 Avril dans le communiqué de presse de l’APHP entre le covid 19 et des symptômes de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) avec risque de défaillance cardiaque.

C’est pourquoi nous attirons votre attention sur la situation actuelle, d’autant que nous avons constaté que la ville de Sucy-en-brie n’est pas signataire du courrier commun signé par 329 maires d’ile de France, dont 33 maires du Val de Marne, et destiné au gouvernement en vue de reporter la réouverture des écoles.

En effet, le protocole sanitaire du gouvernement destiné aux écoles et particulièrement aux équipes de direction et enseignantes des écoles et aux municipalités en charge du périscolaires, prévoit des mesures particulièrement contraignantes pour de jeunes enfants. Nous sommes d’ailleurs très surpris que le port du masque constitue une obligation pour les collégiens/lycéens mais non pour les élèves de primaire qui peuvent en porter un si les parents le souhaitent (contrairement à ce que vous affirmez dans votre courrier daté du 6 mai) et pour les élèves de maternelles, ils sont carrément déconseillés (cf. le protocole sanitaire du gouvernement)… alors qu’il est obligatoire pour les adultes gravitant autour des enfants: enseignants, animateurs, personnel municipal, etc. Et ce d’autant plus que les masques, même les masques grand public, sont censés réduire la propagation du virus.

Par ailleurs, les directeurs d’écoles maternelles et primaires de la Ville alertent déjà de leur impossibilité à garantir la sécurité sanitaire dans leurs établissements et font part de leurs vives inquiétudes quant à la réouverture des écoles à partir du 11 mai notamment : à garantir l’intégralité des gestes barrières, à faire maintenir la distanciation sociale entre des enfants, et de ce fait, de l’impossibilité d’assurer la sécurité sanitaire de tous: enfants, enseignants, animateurs et leur entourage personnel.

Ces inquiétudes étant relayées par les associations de parents d’élèves, et exprimées par les syndicats d’enseignants, qui ont déjà constaté la difficulté de mettre en œuvre les protocoles sanitaires recommandés malgré les groupes très restreints d’enfants. Qu’en sera-t-il lorsque les effectifs seront plus chargés, notamment lorsque l’enseignant ne sera pas en mesure de ramasser et de corriger les cahiers de ses élèves. Quel enseignement pourrait être dispensé ?

Aussi, les classes pour les tranches d’âges des enfants qui ne pourraient pas être suffisamment « matures » pour porter des masques et respecter l’ensemble des gestes barrières TOUTE LA JOURNEE, en vue de préserver leur santé et celle de l’entourage, ne devraient pas être systématiquement ouvertes.

En effet, le Premier Ministre a déclaré que  » le télétravail doit être maintenu partout c’est possible au mois dans les trois semaines post 11 mai « . Aussi, malgré une solution « bancale » de parents qui télétravaillent tout en gardant leurs enfants, ces parents devraient être incités à poursuivre le télétravail et disposer lorsque cela leur est nécessaire d’un courrier type de la municipalité destiné à leur employeur indiquant qu’en raison des mesures sanitaires seul un nombre restreint d’enfants peut être accueilli et que les parents sont incités à rester en télétravail.

Aussi il conviendrait de dresser un inventaire des parents contraints, à titre personnel et/ou professionnel, de se rendre sur leur lieu de travail et de devoir confier leurs enfants ainsi que les parents et/ou les enseignants signalant une urgence à faire reprendre l’école à leurs enfants, et d’accueillir les enfants lorsque les situations personnelles ou professionnelles l’exigent. Et de ce fait, de ne rouvrir les écoles qu’à un nombre d’enfants très restreint comme cela a été le cas jusqu’à présent, pour les parents contraints de se rendre physiquement sur leur lieu de travail, afin de contenir au maximum le risque sanitaire.

De plus, de nombreux parents à Sucy-en-brie ont comme mode de garde alternatif et/ou complémentaire les grands-parents des enfants, qui en raison de leur âge ou de pathologies particulières constituent des populations particulièrement vulnérables au regard du Coronavirus: un retour à l’école des enfants sans garantie de la sécurité sanitaire présenterait donc également un risque pour cette population.

Nous attirons également votre attention sur le fait qu’il revient à l’employeur de fournir des masques à son personnel, nous exigeons un contrôle strict et contraignant pour les personnels municipaux et les personnels de l’IFAC de disposer d’un minimum de 4 masques jetables d’avance ou de 4 masques « grand public » permettant la rotation ainsi qu’à chaque personne en contact avec les enfants de disposer en permanence d’un masque sur son visage et de bénéficier d’une information rappelée quotidiennement des gestes barrières. En effet, de nombreux porteurs de masques abaissent leur masque pour parler (fumer, se moucher, les exemples sont déclinables à l’infini) et le remontent juste après, se mettant ainsi en danger, contaminant leurs mains, leur visage, … Or, le respect des gestes barrières est indispensable.

De même rien n’est précisé quant à l’organisation de la restauration alors même que le protocole sanitaire prévoit qu’un nettoyage approfondi du matériel et des équipements communs (tables, chaises, etc.) doit être réalisé avant l’arrivée des élèves et entre chaque utilisateur. Comment la municipalité compte-t-elle l’organiser lorsqu’il est prévu de multiplier les services de cantine au cours desquels les élèves déjeuneront mais que la plage horaire reste la même sur toutes les écoles de Sucy en brie?

Enfin nous regrettons que vous n’envisagiez pas dans le cadre du Comité Technique et scientifique de la ville d’intégrer les représentants des parents d’élèves qui ont pourtant œuvré depuis le début du confinement à relayer les informations et à l’organisation de la continuité pédagogique post confinement. Il est indispensable que ceux-ci soient associés à ce comité avec au minimum deux représentants de chaque fédération représentative dans les écoles de la Ville de Sucy en brie. Par ailleurs, les représentants des parents d’élèves de chacune des fédérations de chaque école devraient systématiquement être associés lors des visites d’application des protocoles sanitaires retenus pour chaque établissement scolaire de Sucy-en-brie.

Enfin, nous attirons votre attention sur le fait que nombre de parents comptent sur les Centres de loisirs de la Ville pour faire garder leurs enfants, les mercredis et cet été, il conviendrait dès à présent d’envisager l’organisation, compte tenu de la complexité à la mettre en œuvre, qui pourra être mise en place sur les deux sites contenant les centres de loisirs et envisager éventuellement une multiplication des sites de centre de loisirs sur les écoles.

Comptant sur l’attention que vous porterez à ce courrier, nous vous adressons, Madame Le Maire, nos salutations.

Margaret Biniek Nanteuil

Future élue municipale

Liste Sucy Ecologiste et Solidaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.